Rat musqué ou ragondin ?

Ces deux rongeurs, très présents dans les milieux aquatiques, peuvent facilement être confondus pour un œil non averti. Une chose est sûre, ce sont tous les deux des espèces invasives qui se sont développées au fil des années sur le territoire français, impactant grandement la biodiversité. C’est d’ailleurs une raison pour laquelle ces deux animaux sont classés espèce susceptible d’occasionner des dégâts.

Le rat musqué

Cet animal est de couleur brune, il ressemble en quelque sorte à un gros rat. Il mesure entre 46 et 67 cm, en comptant sa queue qui mesure entre 20 et 27 cm. Il est relativement léger, avec un poids allant de 0,6 à 2 kg.

Lorsqu’il nage, tout le haut de son corps dépasse bien de l’eau, sa queue reste également visible.

Comportement

Ce mammifère est d’un naturel peu sociable et vit surtout la nuit. Il s’installe principalement dans les marais, les rivières, les étangs, les digues, les berges ou tout autre cours d’eau.

Il se reproduit tôt (maturité sexuelle à 5 mois) et rapidement, il peut avoir jusqu’à 3 portées par an, pouvant donner jusqu’à 9 petits. De plus, le rat musqué n’a pas de prédateur naturel, ce qui facilite sa prolifération.

Son activité destructrice accélère l’érosion des berges ainsi que l’envasement des canaux. Les conséquences de ce mode de vie augmentent donc grandement les risques d’inondations. De plus, les terriers creusés le long des rives fragilisent le sol.

Pour ce qui est de son alimentation, elle se constitue surtout de plantes de rivages (joncs, massettes…). Mais si ces plantes viennent à manquer, ce rongeur n’hésitera pas à se déporter sur les cultures de maïs, colzas, céréales…

À noter qu’il peut également transmettre la leptospirose et la maladie de Lyme

Si vous voulez en apprendre plus sur cette espèce, consultez notre article : Pourquoi piéger le rat musqué ?

Le ragondin

Le ragondin possède un pelage gris-brun, mais il est plus massif que son compère. Sa taille peut varier entre 60 cm et 1 m, en comptant sa queue qui elle peut mesurer entre 30 et 40 cm. Le poids de cet animal est par conséquent plus élevé et peut donc peser entre 6 à 10 kg.

Ce rongeur a une particularité qui permet de le distinguer facilement : des longues dents orange et des longs poils blancs de moustache.

Comportement

Cet animal commence son activité au crépuscule ainsi que toute la nuit. Il est très actif. On le retrouve dans les milieux aquatiques comme des marais, des rivières… Une fois établi, le ragondin s’installe dans un terrier, où il viendra ensuite y creuser des galeries. Cela pose d’ailleurs un problème de sécurité, il y a risque d’effondrement si quelqu’un venait à marcher au-dessus, puisque le sol est fragilisé.

Ce mammifère se reproduit également très vite, et tôt (maturité sexuelle à 6 mois), avec 3 portées par an, donnant naissance jusqu’à 7 petits.

Pour ce qui est de son alimentation, le ragondin est principalement herbivore. Cet animal défriche les berges, impactant tout l’écosystème de son lieu d’implantation, en empêchant notamment une régénération efficace de la flore.

Si la nourriture se raréfie, il n’hésitera pas à s’alimenter dans les cultures de maïs ou de céréales.

Tout comme le rat musqué, le ragondin peut transmettre la leptospirose, il convient donc de faire attention lorsque vous en croisez afin de ne pas rentrer en contact direct avec lui, ou avec l’eau environnante, car cette maladie se transmet dans l’eau via l’urine des animaux porteurs.

Si vous souhaitez en apprendre davantage sur cette espèce, consultez notre article : Comment se débarrasser des ragondins ?

Rat musqué ou ragondin, zoom en image !

Vous l’aurez compris, le ragondin en impose plus que le rat musqué. Vous pourrez difficilement les distinguer rien qu’avec leur couleur, il faut pouvoir analyser leur morphologie, ou, s’ils sont dans l’eau, comparer leur façon de nager.

Attention aux castors

Ces deux espèces peuvent aussi se confondre avec le castor. Il est en revanche bien plus gros, pouvant mesurer jusqu’à 1,10 m et peser 25 kg ! Contrairement au ragondin, ses moustaches sont sombres et avec une queue plate, plutôt atypique. Contrairement aux deux autres mammifères cités dans cet article, le castor n’est pas une espèce susceptible d’occasionner des dégâts.

Journal du chasseur

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑