Comment se débarrasser des ragondins ?

Le ragondin est une espèce exogène qui n’a pas lieu de vivre en Europe. Ce rongeur semi-aquatique nous vient d’Amérique du sud, et sa présence dans les pays européens pose un réel problème pour notre biodiversité. Il est donc nécessaire de se débarrasser de cette espèce, et nous allons donc voir ici comment se débarrasser des ragondins. 

Pourquoi se débarrasser des ragondins ?

Il est important de préciser le pourquoi avant le comment. Comme dit précédemment, le ragondin est une espèce exogène venant tout droit d’Amérique, notamment pour leur fourrure bon marché. Cet animal est végétarien, et pour se nourrir, il provoque des dégâts potentiellement considérables sur les berges et les cultures. C’est pour cela qu’il est classé comme ESOD (Espèce Susceptible d’Occasionner des Dégâts) et fait partie des prédateurs du groupe 1, ce qui signifie que le ragondin peut être piégé toute l’année et en tous lieux, dans l’ensemble du territoire métropolitain. Selon les pièges que vous utilisez, il n’est pas nécessaire d’être piégeur agréé pour les capturer, notamment pour les pièges de catégories 1 (cages). 

Le problème vient aussi du fait que le ragondin n’a pas de prédateurs naturels en Europe, en Amérique du Sud, ce sont les caïmans et les jaguars qui s’attaquent à cette espèce.

Un mode de vie problématique 

Le ragondin actif au crépuscule ainsi que toute la nuit, il est presque constamment en activité. Il va rechercher des zones aquatiques, comme des marais, des rivières, des berges, des fleuves, des étangs… Car c’est à ces endroits que cet animal vit et se nourrit. Ce rongeur s’installe dans un terrier, et pour cela il creuse de nombreuses galeries sous la terre, fragilisant donc le sol. Aujourd’hui, le ragondin s’installe même en ville, et ses galeries posent davantage problème quant à la sécurité publique, puisqu’il les creuse sous des infrastructures humaines, comme par exemple les trottoirs, et qui, à termes, peuvent s’effondrer. 

De plus, cette espèce se reproduit rapidement, une femelle peut avoir jusqu’à 3 portées par an, et peut faire, par portée, jusqu’à 7 petits ! Précisons également que le ragondin atteint sa maturité sexuelle dès l’âge de 6 mois. 

Une alimentation destructrice

Si le ragondin s’installe près des zones aquatiques, c’est notamment dû à son alimentation, puisque cette espèce est principalement herbivore. Il s’adapte selon le milieu où il a élu domicile. 

Ce mammifère défriche les berges, détériorant et impactant tout l’écosystème de là où il se trouve. Il empêche la flore de se régénérer. Mais lorsqu’il se situe à des endroits avec peu de nourriture, le ragondin ira se servir dans les champs agricoles de maïs et de céréales, impactant donc aussi le rendement des agriculteurs. Il est donc nécessaire de se débarrasser des ragondins. 

Transmission de maladie

En plus de fragiliser le sol, et de détruire la biodiversité, le ragondin est aussi porteur de maladies transmissibles à l’Homme, dont la leptospirose. Il est donc très important de faire fuir ce rongeur de nos villes, car cette maladie se transmet dans l’eau via l’urine des animaux porteurs. Il est donc très important, pour les piégeurs, de prendre des précautions lors du relevage des pièges. 

Si vous désirez en apprendre davantage sur la leptospirose, nous avons rédigé un article sur cette maladie. 

Comment se débarrasser des ragondins ?

Le mode de vie du ragondin n’est pas adapté aux milieux où il réside, en Europe. Pour s’en débarrasser, il existe plusieurs solutions, toutes avec leurs avantages et leurs inconvénients. 

Le piégeage 

Piéger le ragondin reste l’une des meilleures façons de s’en débarrasser, pour cela, il suffit simplement de disposer des pièges aux endroits où ils circulent. De plus, les pièges pour cet animal sont principalement sous forme de cages, qui font partie de la catégorie 1 des pièges. Cela signifie que vous n’avez pas besoin d’être piégeur agrée pour pouvoir vous en servir. Ils ne sont pas dangereux et ne blessent pas l’animal. Néanmoins, il vous faut faire une déclaration à votre mairie pour avertir de votre action, et vous devez relever vos pièges tous les jours le plus tôt possible.

Voici des exemples de pièges :

La chasse

La destruction au tir de cette espèce est autorisée, et ce toute l’année. Cela peut se faire à l’aide d’un fusil, ou en chassant à l’arc.

Évitez le poison

Le poison est un fléau aussi bien pour les animaux que pour la nature et pour l’Homme. Il faut faire très attention à la réglementation, et prendre de grandes précautions lors de sa manipulation. Tout le monde peut être touché par le poison, un chien que se promène pourrait se faire empoisonner à cause de votre action, mais cela pourrait être aussi un autre animal. Les cages restent beaucoup moins dangereuses, et sont réutilisables sur du long terme.

Évitez les répulsifs 

A ce jour, aucun répulsif n’est homologué pour faire fuir le ragondin, et cela ne ferait que déplacer le problème. De plus, si vous trouvez un répulsif qui n’est pas homologué, vous vous engagez à des poursuites, car cela est illégal.

Journal du chasseur

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑