Comment reconnaître une fouine ?

La fouine est un mustélidé “pas comme les autres”, car elle est source de problèmes pour de nombreuses personnes. Mais de par son apparence, elle peut facilement être confondue avec les autres animaux de la même famille, comme la martre, la belette, le putois ou encore le furet. 

Description

La fouine est de couleur gris-brun, elle a le cou blanc, mesure de 40 à 50 cm et il faut ajouter environ 20 cm de queue. Elle a de petites oreilles pointues, est courte sur pattes.

C’est un animal nocturne qui se nourrit de rongeurs, d’oiseaux, d’œufs, d’insectes, de vers, de fruits, de déchets de table… La fouine est opportuniste et se trouve la plupart du temps proche des habitations. Redoutée dans nos greniers, dans nos garages, dans nos basses-cours, la fouine est un des animaux les plus susceptibles d’occasionner des dégâts.

Fouine

Cet animal de la famille des mustélidés est un véritable tueur en série. Elle est carnivore et reconnue pour attaquer tout ce qui bouge ! Il est important de savoir que les dégâts de fouine peuvent entraîner des dépenses importantes et que les assurances ne couvrent pas systématiquement. Les nuisances sonores, surtout la nuit, les dégâts dans les greniers (isolation détruite, présence d’excréments, odeur désagréable), les câbles rongés dans un véhicule… sont autant de signes qu’une fouine y a certainement élu domicile.

Nombreux sont les particuliers ou professionnels témoignant de dommages causés par une fouine : poulailler dévasté en une nuit, voiture en panne… Le piégeage s’avère indispensable pour permettre l’élevage, pour éviter des dépenses inutiles, mais également pour une question sanitaire. En effet, la fouine qui trouve refuge dans une habitation salit par ses excréments, comme on peut le constater dans la vidéo suivante : 

La fouine est un animal classé « nuisible » dans le groupe 2. Ce qui signifie que tous les 3 ans, la liste des « nuisibles » est actualisée. De plus, cette liste est propre à chaque département, il convient donc de prendre des précautions avant de piéger la fouine, qui n’est peut-être pas considérée comme nuisible à l’endroit où vous résidez. 

Ne pas confondre 

Les mustélidés sont des animaux qui se ressemblent, et pour les yeux inattentifs, la fouine peut vitre être confondue avec ses congénères, tel que la martre, la belette ou encore le putois. Alors comment les différencier ?

La martre 

Son pelage est brun, là où la fouine tend vers le gris. Elle a le coup jaune orangé. Elle peut mesurer jusqu’à 55 cm avec une queue pouvant aller jusqu’à 26 cm. 

Martre

Le putois 

Il mesure entre 43 à 60 cm, avec une queue allant de 10 à 16 cm. Son pelage est de couleur brun-noir. Ses pattes sont noires, ainsi que son ventre et sa queue. Il possède des bandes blanches sur le museau, sur le dessus des yeux et sur le bout des oreilles. 

Putois

La belette 

L’animal le plus petit des 5 mustélidés présents ici. En effet, elle ne mesure que de 18 à 23 cm, avec un queue pouvant mesurer jusqu’à 6,5 cm. Son corps est mince et allongé, avec un pelage marron sur le dessus et blanc dessous.

Belette

Le furet 

Contrairement aux autres espèces, le furet n’est pas classé nuisible. Il est même adopté en tant qu’animal de compagnie aujourd’hui. Il peut mesurer jusqu’à 60 cm avec une longueur pouvant aller jusqu’à 15 cm. Pour ce qui est de la couleur de son pelage, elle peut être blanche (auquel cas il aura les yeux rouges) ou brun et blanc, à l’image d’un putois. 

Furet

Les pièges adaptés

Il existe des pièges très performants pour piéger la fouine. Pour une chance de capture optimale, optez pour une cage Hénon, qui permet un taux de prise plus important qu’une boite a fauve classique, de par sa conception. Bien sûr, la boite a fauve se montrera également efficace pour capturer cet animal. 

L’avantage de posséder une cage Hénon ou une boite a fauve, c’est que si l’animal capturé n’est pas classé “susceptible d’occasionner des dégâts” ou “espèce invasive”, alors le piégeur pourra le relâcher sans blessure. Et si c’est un animal domestique qui est piégé, alors le piégeur devra l’amener au dépôt communal (selon l’article L211-22 du Code pénal que respecte le piégeur).

En dehors de ces cages, qui sont des pièges non létaux, le piège tuant C910 ou le  piège en X sont pratiques dans les endroits plus difficilement accessibles, mais attention lors de son utilisation. Les règles qui impliquent l’utilisation de ces pièges sont plus strictes.

Un de nos articles revient plus en détail sur comment piéger une fouine, vous pouvez le retrouver ici.

Journal du chasseur

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑