Comment piéger le raton laveur ?

Comme vous l’avez surement vu dans notre article Pourquoi piéger le raton laveur, ce dernier est un nuisible qui représente une réelle menace pour les animaux indigènes en Europe. Dans cet article nous essaierons de vous donner la ou les meilleures techniques pour piéger le raton laveur.

Quel piège utiliser ?

La cage Jardinet :

Le raton laveur est un animal curieux et nettement moins méfiant que le renard. Pour le piéger, vous pouvez utiliser plusieurs pièges différents. Les pièges polyvalents sont par définition adaptés à la capture du raton laveur. La cage Jardinet, est l’un des pièges les plus polyvalents. Cette cage permet de piéger le ragondin, le rat musqué, les mustélidés, très souvent des renards et aussi des ratons laveurs. On la retrouve dans de nombreux récits de piégeurs qui prenaient par erreur des ratons laveurs avec la cage Jardinet. Maintenant elle est régulièrement utilisée pour piéger le raton laveur. Pour piéger uniquement des ratons laveurs, certains piégeurs placent la cage jardinet en hauteur comme sur des miradors de chasse. Hé oui ! Le raton laveur est un excellent grimpeur, il a l’habitude de monter dans les arbres donc il n’hésitera pas à monter sur un mirador en bois. Cette photo provient du magazine Chasse en Picardie paru en septembre 2019 et prouve bien qu’une cage Jardinet placée sur un mirador est une solution adaptée pour piéger le raton laveur.

ATTENTION : le raton laveur est un animal très malin ! Il est suffisamment intelligent pour ré-ouvrir un piège avec ses pattes. Ce problème ne risque pas d’arriver avec la cage jardinet puisqu’elle est équipée d’un système de fermeture pour que la cage reste fermée même si elle se retourne.

Le piège couvre patte Duke :

Le raton laveur est piégé aussi sur son continent d’origine : l’Amérique du Nord. Les américains ont donc conçu et développé des pièges simples et efficaces. Le plus connu est le piège couvre patte Duke. Il a une forme de tube métallique dans lequel on vient placer un appât. En voulant prendre l’appât, le raton laveur déclenche le piège et se fait coincer la patte. C’est un piège homologué et utilisé depuis de nombreuses années aux États Unis et au Canada. Son faible diamètre permet de faire une sélection et de ne pas prendre n’importe quel animal. Il permet aussi de limiter les blessures par automutilation.

Étant donné que ce piège est nouveau en France et que son utilisation est particulière, nous avons créé un article spécifique pour présenter ce piège et expliquer comment utiliser le piège couvre patte.

Quel appât utiliser ?

Le raton laveur est un animal omnivore. Néanmoins, de nombreux récits de piégeurs montrent que le raton laveur a un faible pour le maïs. Si vous utilisez une cage simple, il peut être malin d’utiliser du maïs au fond de votre piège.

D’autres piégeurs ont mis au point des techniques plus originales : utiliser une petit bouteille d’eau en plastique, faire quelques fentes pour disperser les odeurs et y mettre des croquettes pour chat et de l’huile de poisson. Cette odeur attire le raton laveur sans soucis.

En ce qui concerne le piège couvre patte, son utilisation est particulière et le choix des appâts aussi. Tous nos conseils sur le piège couvre patte se trouvent dans cet article.

Journal du chasseur

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑