Comment piéger une souris ?

Une maison est un endroit idéal pour une souris, en effet, elle y trouve de la nourriture et elle est à l’abri des conditions météorologiques extérieures. Ce petit rongeur peut grimper, nager, sauter jusqu’à 24 cm de haut et peut aussi passer dans de tout petits trous, 12 mm par exemple, les jeunes peuvent passer dans des trous encore plus étroits !

Comment être sûr qu’une souris a élu domicile chez vous ?

Si vous avez de la chance, vous les apercevrez. Sinon, il va falloir se fier aux différents indices qu’elle sèment derrière elles. 

  • Le plus voyant sera certainement leurs déjections, vous pourrez apercevoir des crottes de souris, de la taille d’un grain de riz, le long des murs principalement. 
  • La présence de souris (morte ou vivante) en journée, pouvant être le signe d’une invasion.  
  • Les bruits de souris, que vous pourrez surtout entendre la nuit, lorsqu’elles sont en activité. En effet, c’est un animal vivant surtout la nuit. 
  • Les empreintes de pattes. Elles seront surtout visibles sur un sol poussiéreux comme le grenier par exemple. 
  • La nuisance olfactive, due à la forte odeur dégagée par leurs urines qui s’apparente  à de l’ammoniac.
  • Les marques qu’elles laissent sur les murs ou sur le sol, à cause de leur pelage et au fait qu’elle se frottent sans cesse.

Les risques qu’impliquent les souris 

Les souris véhiculent des maladies pouvant être transmises à l’homme, parmi elles, on retrouve :

La salmonellose : les salmonelles sont l’une des causes principales de maladies diarrhéiques dans le monde, maladie non dangereuse, elle peut cependant engager le pronostic vital chez les jeunes enfants.

La leptospirose : également appelé maladie des rats, c’est une maladie bactérienne pouvant être fatale à l’homme. Nous vous conseillons de lire l’article qui a été spécialement écrit pour cette maladie. 

Le Hanta virus : c’est une maladie pulmonaire, assez rare, mais grave. Les effets sont similaires à la grippe, mais peuvent bien souvent se compliquer et donner la mort aux personnes gravement atteintes.

Attention donc si vous devez manipuler l’un de ces rongeurs, pensez à mettre des gants pour éviter toute infection !

Comment piéger une souris ?

En plus de dégager une mauvaise odeur, de transmettre des maladies, la souris peut aussi causer des dommages sous les planchers, à cause de leurs excréments et leurs urines, sous les voitures, en rongeant les câbles, les isolations, et peut même créer des court circuits de vos appareils électroménagers…

Il convient donc de piéger la souris afin de s’en débarrasser. 

Il existe différentes sortes de pièges à souris :

  • La tapette à souris : le classique, le premier piège auquel on pense lorsque l’on parle de piégeage pour une souris. Bien qu’elles soient ancrées dans nos mémoires, elles ne se valent pas toutes. Il faut opter pour une tapette puissante si vous voulez que cela fonctionne correctement. Il existe une nouvelle génération de tapettes à souris, le piège à souris Supercat. Ce piège, de conception suisse, obtient un taux de prise extraordinairement élevé. Peu coûteux et efficace !
Piège à souris Supercat
  • Nasse à souris : attention cependant, il faut qu’elle soit de bonne qualité, afin que la souris ne puisse pas s’échapper à travers le grillage, ou même grignoter le grillage pour se libérer. Ce piège consiste à attirer la souris dans une boîte qui se referme dès que la souris est rentrée à l’intérieur.
Nasse à souris
  • Piège à souris électronique : il émet une décharge électrique haute tension lorsque la souris se rapproche trop et touche le piège. Piège plus coûteux que la tapette mais tout aussi expéditif. 
Piège électronique Victor

Mais pour attirer la souris à votre piège, il faut y mettre un appât, pour cela, il existe des aliments beaucoup mieux que le fromage (qui ne les attire pas forcément d’ailleurs) :

  • Le beurre de cacahuète.
  • Du riz, des pâtes ou encore du blé.
  • Des aliments séchés ou des noix.
  • Des bonbons, de préférence collants et sucrés, des gâteaux secs ou même encore des biscottes.

Journal du chasseur

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑