Qu’est-ce qu’une espèce « nuisible »

L’expression nuisible possède aujourd’hui une connotation négative. Pourquoi et comment juger qu’une espèce peut être considérée comme nuisible ou non ? Si aujourd’hui le terme ESOD, qui signifie Espèces animales non domestiques Susceptibles d’Occasionner des Dommages permet de mieux considérer ces animaux, c’est parce qu’avant d’être nuisible, c’est aussi un animal qui souhaite vivre ou survivre.

Pourquoi nuisible ?

On désigne un animal pouvant causer des dégâts sur les activités humaines. Ce terme peut se rapprocher des «mauvaises herbes », elles poussent aux mauvais endroits, là où l’on n’en veut pas. Un nuisible c’est pareil, c’est un animal qui ne devrait pas être là où il est, mais uniquement à travers notre simple jugement. 

Mais certaines populations, ou individus (aussi bien animaux que végétaux), causent de réels problèmes sur les activités humaines, notamment sur le travail qu’ils effectuent, comme pour l’agriculture, les élevages, les préservations d’habitation, de santé, etc…

En soi, aucune espèce n’est nuisible, ce sont des animaux qui s’adaptent à leur environnement. Mais certaines espèces sont plus sujettes à risque que d’autres, notamment celles qui peuvent porter atteinte, ou susceptible de porter atteinte aux différents points énumérés par l’article R 427-6 de Code de l’environnement :

  • Garantir la santé et la sécurité publiques ;
  • Assurer la protection de la flore et de la faune ;
  • Prévenir des dommages importants aux activités agricoles, forestières et aquacoles ;
  • Prévenir les dommages à d’autres formes de propriété (ne s’applique pas aux espèces d’oiseaux).

C’est pour cela que le piégeage de nuisible est une activité très encadrée par la loi, car personne ne peut s’improviser piégeur. Il faut avoir des connaissances, savoir quelle espèce est considérée comme nuisible (varie selon le département), comment se servir des pièges, quand les relever… 

Les piégeurs agréés remplissent une vraie mission de régulation des espèces. 

Différents groupes

Comme vous pouvez vous en doutez, tous les animaux classés nuisibles causent des dommages différents. C’est pour cela que la réglementation distingue trois groupes d’espèces animales non domestiques susceptibles d’occasionner des dommages. Les espèces classées dans ces groupes sont établies par le ministre de l’Écologie, ou le préfet.  

Le groupe 1

Regroupe les espèces allochtones envahissantes qui sont classées nuisibles par arrêté ministériel annuel, sur l’ensemble du territoire métropolitain. 

On y retrouve en 2020 les espèces suivantes : la bernache du Canada, le chien viverrin, le vison d’Amérique, le raton laveur, le ragondin et le rat musqué. 

Raton laveur

Le groupe 2

Regroupe les espèces autochtones qui sont classées nuisibles par arrêté ministériel triennal, sur la proposition du préfet et après avis de la commission départementale de la chasse et de la faune sauvage (CDCFS). 

On y retrouve en 2020 les espèces suivantes : le renard, la fouine, la martre, le putois, la belette, la corneille noire, le corbeau freux, la pie bavarde, le geai des chênes et l’étourneau sansonnet. 

Renard

Le groupe 3

Regroupe les espèces, qui figurent sur une liste ministérielle, pouvant être classées nuisibles par arrêté préfectoral annuel. 

On y retrouve en 2020 les espèces suivantes : le sanglier, le pigeon ramier et le lapin de garenne. 

Sangliers

Le groupe 1 concerne donc l’ensemble de la France, en revanche, c’est des groupes 2 et 3 dont il faut se méfier, puisque chaque département peut posséder une liste différente, voire même des communes ou des territoires particuliers. 

Pour savoir si une espèce est classée nuisible ou non dans votre département, renseignez-vous auprès de votre fédération de chasse, ou de tout autre organisme capable de vous livrer cette information.

Journal du chasseur

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑