Réguler les populations de corbeaux : une missions d’intérêt général !

Le corbeau corneille noire est un prédateur extrêmement redoutable pour le petit gibier. La corneille a un réel impact sur les nids des perdrix ou des faisans, et sur le jeune petit gibier. Selon la Revue des chasseurs de l’Aisne, la corneille noire serait responsable de 55% des pertes de ponte chez la perdrix grise et environ 65% chez le faisan commun ! Il est donc primordial de lutter contre ce prédateur, mais aussi contre le renard ou la fouine pour préserver le petit gibier. 

De plus, le corbeau peut être l’auteur de gros dégâts sur les champs de maïs par exemple. Il peut aussi représenter une menace pour les parcelles de légumes ou de blé. Dans cet article, nous verrons les méthodes pour lutter efficacement (et avec du fun) contre les corbeaux.

Le piégeage :

Les pièges à corbeaux comme les pièges à pies sont des pièges de catégorie 1 : ils sont très faciles d’utilisation et peuvent être placés partout. Ces pièges ne tuent pas et ne blessent pas, il est donc très facile de relâcher des animaux pris accidentellement.

Il y a deux types de pièges à corvidés :

Les cages pièges à corneilles et pies : elles sont faites pour être placées au sol, et l’oiseau se fait prendre en marchant. Il faut placer un appelant (une pie ou une corneille) dans le compartiment adapté au centre de la cage. En voyant cet individu étranger au groupe, le corbeau ou la pie est attiré, tourne autour et finit par se faire prendre dans le piège. La pie, comme le corneille et le corbeau freux ont un esprit très belliqueux qui les pousse à défendre leur territoire, donc un individu étranger au clan sera le meilleur appelant pour piéger un corvidé.

Voici un modèle de cage à corbeau de quatre entrées : 

Corbeaux piégés dans une nasse à corbeaux

Le deuxième type de piège est la corbeautière. Il s’agit d’un piège plus volumineux, plus difficile à déplacer. Ce piège fonctionne comme un piège à guêpe : le corbeau peut rentrer dans l’entonnoir mais il ne pourra pas en ressortir. Le gros avantage de ce piège, c’est qu’il permet de piéger plusieurs corbeaux à la fois et que les prises accidentelles sont plus rares. Pour voir à quoi ressemble une corbeautière, nous vous conseillons de faire un tour sur le site Hénon Shop (fabricant français de pièges). Par la suite, nous ferons un article pour parler uniquement de la corbeautière, car ce piège en vaut la peine !!

La régulation par tir :

Le corbeau freux et la corneille noire sont deux nuisibles que l’on peut réguler tout en s’amusant ! On peut le tirer au printemps : autorisation spéciale (cela peut dépendre aussi des départements, le mieux reste de vous renseigner sur le site de votre Fédération de chasseurs pour être sûr).

Le printemps est une bonne période pour le tirer aux abords des nids. Attention toutefois à ne pas tirer directement sur les nids car c’est formellement interdit. C’est aussi le moyen de prolonger la saison de chasse en joignant l’utile à l’agréable !

Dans tous les cas, voici les règles à respecter pour le tir du corbeau freux et de la corneille :

  • La destruction n’est autorisée que le jour
  • Il est interdit de tirer dans les nids
  • Interdiction d’utiliser des oiseaux morts comme appelants
  • L’emploi d’appelants vivants et/ou artificiels est autorisé, tout comme l’usage d’appeaux, de tourniquet et de grand-duc artificiel.

La destruction de l’oiseau noir est primordiale. On a souvent tendance à croire que la régulation du renard ou des mustélidés est plus importante, mais ces oiseaux ont eux aussi un gros impact sur le petit gibier et le reste de la faune. On dit souvent qu’un couple de corneilles fait autant de dégâts qu’un renard ! Alors bon courage et bonne chance aux piégeurs et aux chasseurs !!!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑