Les secrets des Keranlouan II, un livre de Patrick Morin

« Quand tu es éduqué dans l’amour, tu ne peux que donner le meilleur de toi-même », voilà les premiers mots de Patrick Morin, l’auteur du livre à succès Les secrets des Keranlouan, qui est de retour avec son nouveau livre Les secrets des Keranlouan II.

Il vous est destiné, vous qui avez un chien de chasse. Entrez dans l’univers des Keranlouan et apprenez au fil des pages sur l’éducation, le dressage et l’élevage.

Comprendre le chien

Pour Patrick Morin, c’est une priorité, car si vous le comprenez, alors la communication entre vous et votre animal se fera naturellement. Il n’y a pas de mauvais chiots, ils sont tous uniques, avec chacun des qualités et des défauts, qui seront à travailler durant l’éducation, et ce dès la naissance. Ce dresseur nous explique alors que son travail pour « développer » un chien s’articule autour de 4 axes, qui ont pour but de mettre en exergue le plein potentiel de nos amis à 4 pattes. 

L’éducation, le socle de la personnalité

La façon dont vous allez traiter votre chien va forcément avoir une incidence sur sa personnalité. On peut d’ailleurs citer ce passage « Traitez-le comme un outil et il ne restera qu’un outil […]. Partagez, échangez, communiquez au quotidien, et vous aurez un ami, un complice […]. »

Si votre animal reste le plus souvent avec vous, sans être mis continuellement à l’écart (comme l’auteur nous explique avec le chenil), alors vous pourrez tirer pleinement de son potentiel. La connexion entre vous et votre animal est l’une des bases du cadre du dressage, avec évidemment la gestuelle et l’obéissance.

Prenons l’obéissance, Patrick Morin nous fait comprendre que c’est un travail de longue haleine, qu’il ne suffit pas de crier. A terme, certes votre animal comprendra votre souhait, car il est intelligent, mais ce n’est pas pour autant qu’il en aura envie. Vous limiterez donc, encore une fois, son plein potentiel. Cette obéissance passe par « les mots-clés de l’obéissance, les ordres » mais également par le dialogue, et c’est cela qui crée une véritable connexion avec le maître, en plus des différents évènements réalisés avec lui et les récompenses données. C’est par une multitude de rouages, mis bout à bout, que vous arriverez à tirer le meilleur de votre chien de chasse. De nombreuses techniques sont décrites dans ce livre pour vous aider !

L’intonation jouera aussi un rôle prépondérant dans l’apprentissage, cela permettra d’établir une véritable confiance en vous pour votre animal. Il est expliqué qu’il ne faut pas souvent élever la voix, sous peine de créer des conflits, mais pas seulement. Il faut pouvoir le surprendre, il ne faut pas l’habituer à cette façon de vous exprimer. Dans le livre, de nombreux exemples détaillés vous feront comprendre l’importance de votre comportement dans le dressage de votre chien. « La voix associée à un mot approprié » permettra toujours de faire comprendre votre message.

Dans le livre, vous apprendrez aussi à adapter votre gestuelle en fonction de la situation, les punitions, les récompenses, à comprendre l’animal, etc… Il faut vraiment partir dans l’optique, selon Patrick Morin, que l’éducation repose sur un château de carte. Au début, tout est fragile, mais avec le temps, vous nouerez une véritable relation avec votre compagnon de chasse.

Faire les bons choix

Si vous adoptez un chien de chasse, c’est pour une finalité. Il vous faut donc choisir votre animal en fonction des critères qui vous importent, pour avoir un chiot équilibré et capable de s’adapter à vos besoins. On parle évidemment du choix du père et de la mère. Mais l’auteur vient ici casser les codes, en mettant en avant, par son expérience, que le croisement de chiens d’exceptions ne va pas systématiquement faire naître un nouveau champion. Et ce n’est pas parce que certains chiots sont issus de croisements non maîtrisés qu’ils doivent être considérés à tort comme des « tocards ». De plus, même en ayant un excellent chiot, si l’éducation n’est pas réalisée correctement, alors le propriétaire pourrait considérer son animal comme mauvais, impliquant parfois un mauvais traitement. Patrick Morin nous explique l’importance de la personnalité des parents pour obtenir un chiot équilibré avec beaucoup de potentiel.

Par ailleurs, si votre chien se montre particulièrement agressif, un chapitre est consacré à l’agressivité des chiens et comment essayer d’y remédier.

Apprendre avec son chien

On ne cesse jamais d’apprendre, que l’on soit maître ou chien. Vous apprendrez en même temps, avec le temps, l’expérience, et les conseils de Patrick Morin, pour atteindre le plein potentiel de votre ami à 4 pattes !

Chronologie de l’éducation

L’auteur des secrets des Keranlouan revient en détail sur les méthodes à adopter pendant l’éducation, en fonction de l’âge des chiots. On se rend d’ailleurs compte que cela va très vite ! Cela commence à partir de quatre semaines jusqu’à dix semaines. Cette partie du livre se base sur le travail effectué à l’élevage. Il n’est donc pas forcément possible d’effectuer le même parcours d’éducation si vous le faites vous-même, mais cela peut tout de même servir de base ! Les premiers moments avec votre chiots vont être les plus importants, car c’est à ce moment que vous établirez une connexion, mais aussi à l’initiation de votre pratique (débourrage).

« Pour avoir un bon chien de chasse, il faut s’en occuper ».

Vous verrez ensuite les différentes étapes du travail sur le terrain, en passant par l’immobilisation, le rappel, l’arrêt, et encore bien d’autres…

Erreurs courantes et idées reçues

Patrick Morin revient sur les erreurs les plus fréquentes que l’on peut identifier lors de l’éducation. Toujours par le biais d’exemples, il nous montre que l’on est peut-être trop gentil, trop strict ou trop impatient. Il parle alors de « curseur », souvent placé trop à droite ou trop à gauche. En revanche, s’il est bien placé, au milieu, alors votre chien répondra à vos attentes et de manière épanouie dans toutes ses actions !

Il revient également sur la punition, une punition dure et ferme. C’est parfois un sujet assez rude, car les personnes les plus sensibles ont plus de mal à punir leurs animaux. Pourtant, l’auteur nous explique en quoi il est nécessaire de l’appliquer et comment.) C’est d’ailleurs lorsque votre chien de chasse n’est qu’un chiot que les punitions seront des plus nécessaires, puisqu’il aura appris en grandissant ce qu’il doit et ne doit pas faire.

Tout au long de son livre, Patrick Morin va « casser » certaines idées reçues sur les chiens de chasse. Une partie reprend l’ensemble des idées pour éviter les oublis au fur et à mesure de votre lecture.

Prenons par exemple cette idée reçue : « Un chien costaud et intrépide, très « broussailleur », est mieux pour la bécasse qu’un chien délicat et léger ». Ici, il va nous montrer que c’est plus ou moins vrai, que tout va surtout dépendre du biotique ainsi que du maître. Chacun à ses atouts et ses défauts.

Des questions ?

Avant toute chose, si ce résumé vous donne envie, vous retrouvez ce livre chez Editions récits.

Vous vous posez encore des questions après la lecture de Les secrets des Keranlouan II ? Une longue partie questions réponses vous attend !

Vous trouverez donc ici une trentaine de réponses d’un éleveur professionnel, notamment sur les questions suivantes :

  • « Puis-je entraîner mon chien sur caille dans mon jardin ? »
  • « Mon épagneul a deux ans et il ne marque pas l’arrêt, comment faire ? »
  • « Mon chien va de plus en plus loin, pourquoi ? » 
  • Etc…

Si ce livre vous a plu, sachez que d’autres sujets sont abordés dans Les secrets des Keranlouan.

Journal du chasseur

Un commentaire sur “Les secrets des Keranlouan II, un livre de Patrick Morin

Ajouter un commentaire

  1. J’avais un épagneul mâle de la lignée Keranlouan qui chassait avec moi au Maroc je n’ai gardé que de très bons souvenirs, je vous conseille vivement l’élevage de Patrick Morin

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑