Le mirador chasse

Se cacher et mieux voir ! là sont les mots d’ordre pour le mirador, notamment pour l’affût. Cette tour a pour but de couvrir un champ de vision plus important pour le chasseur, permettant de mieux repérer ses cibles, d’être moins visible selon le camouflage et d’avoir un poste fixe où tirer. 

Qu’est-ce que c’est ?

Le mirador chasse est une tour, en bois ou en métal, généralement destiné pour la surveillance et la chasse. Il permet de dissimuler le chasseur en le plaçant en hauteur.Généralement, il mesure entre 1,50 mètre et 5 mètres de haut. C’est un réel point d’observation, que ce soit pour les chasseurs ou les photographes, sur la faune et la flore environnante. 

Il en existe différents types : clos (par exemple comme une cabane) ou ouvert. Tout dépend de l’utilisation et du lieu d’installation. 

Pour quel type de chasse ?

Un mirador ne se choisit pas au hasard, il faut tout d’abord en connaître sa finalité, pour l’affût ou pour la battue ?

À l’affût

Cette chasse se pratique à l’aide d’un mirador de taille de 4 mètres en moyenne. Cette tour se place alors dans un lieu où les animaux se rendent régulièrement. Mettre en place un tel dispositif permet au chasseur de ne pas trop perturber le territoire sur lequel il se trouve, puisque sa présence ne sera que faiblement détectable.

Cela permet, sans pour autant tirer, d’observer les espèces, leur nombre ainsi que leur comportement. C’est alors une période d’observation. 

Il existe une seconde période qui est celle de la régulation, où le but sera de se placer en haut du mirador chasse afin de procéder à des tirs sélectifs, notamment pour la régulation ou pour les gibiers les plus chétifs, malades ou déficients.

Certaines règles s’imposent :

  • Pour tirer, l’animal doit être à l’arrêt, de travers et aucun obstacle doit se situer entre le tireur et le gibier ;
  • Le périmètre doit être sécurisé et l’animal identifié pour tirer ;
  • La calibre doit être adapté ;
  • Le tir doit s’effectuer en appui sur le mirador, sans précipitation et dans une distance raisonnable ;
  • Le chasseur doit viser une zone mortelle. 

À la battue

Cette chasse est plutôt destinée pour les cerfs, les biches, les chevreuils ainsi que les sangliers. Les miradors de battue sont moins destinés à l’observation, mais davantage à l’action. La taille d’une tour est généralement de 1,50 mètre et 2 mètres.

Cette chasse s’effectue donc avec des chasseurs en poste sur des miradors (avec une zone de tir de 30°) et des traqueurs, à pied, avec des chiens courants. Il convient de noter qu’un tireur posté à interdiction de quitter son poste lors de la chasse, pour des raisons de sécurité.

Tout comme pour l’affût, des règles strictes sont à respecter :

  • L’animal doit être identifié
  • Interdiction de tirer à l’horizon, il faut tirer en direction du sol, en prenant garde aux ricochets sur les rochers, sous empierrés ou gelées et sur les troncs d’arbre ;
  • Effectuer un tir fichant (en direction du sol) en étant posté au plus haut sur son mirador. Il faut donc être debout et non à genou ;
  • Effectuer le tir bien en arrière de la ligne des tireurs, tout en respectant l’angle à 30°. 

Les problème d’un mirador chasse

La sécurité 

La sécurité se pose principalement sur les miradors en bois. En effet, à terme, le bois se fragilise et augmente le risque de céder. Même traité et avec l’assurance que le bois ne pourrira pas, le mirador chasse en bois a peu de chances de dépasser 10 ans. 

De plus, avec le temps, de la mousse glissante risque de se former, augmentant ainsi les chances de glisser. L’eau et l’humidité assèchent et déforment le bois, le rendant peu à peu moins stable. 

Le vandalisme

Depuis quelques années, les anti-chasse deviennent plus violents et viennent vandaliser les matériels de chasseurs (ainsi que des piégeurs), et le mirador chasse n’est pas épargné. Lorsque la tour n’est pas totalement détruite, elle est sabotée dans le but de nuire à la sécurité, afin notamment de céder sous le poids du chasseur.

Le choix du métal

Pour pallier aux défauts du bois, des miradors en métal ont fait leur apparition. En plus de résister au temps, ils sont relativement légers malgré leur gabarit. Leur structure fine s’intègre facilement dans l’environnement, surtout lorsque la galvanisation se patine.

Pour le vandalisme, le problème peut partiellement être réglé avec un mirador métallique, puisque la destruction est plus compliquée et nécessite d’être équipé en conséquence. 

Mirador de battue 1,50 et 2 mètres

Bien évidemment ce ne sont pas là les seuls avantages de posséder un mirador métallique. Celui-ci ne craint pas la rouille, d’autant plus s’il est en acier galvanisé comme chez Hénon. Vous pouvez également  le déplacer facilement. Par ailleurs, des remorques ont été spécialement créées pour déplacer des miradors d’affût Hénon. 

Remorques pour miradors déplaçables

Les prix sont certes plus élevés, mais combien de miradors en bois sont remplacés là où un seul mirador métallique aurait suffi ?

La loi

Les miradors ne sont pas soumis à un régime particulier des droits des sols. Par conséquent, il n’y a pas besoin d’autorisation lors de l’installation. Néanmoins, si la tour est placée de façon permanente dans un lieu fixe, elle peut être considérée comme construction nécessitant une déclaration préalable auprès de la commune si son emprise au sol est supérieure à 2m2. On retrouve ce genre de grand mirador pour le tir aux palombes.

Si vous n’êtes pas propriétaire du terrain où vous placez le mirador, alors l’implantation devra se faire avec l’accord du propriétaire du sol (qui peut être formalisé à l’écrit). 

Des arrêtés de sécurité peuvent également être mis en place selon votre département, il convient donc de bien se renseigner avant l’implantation de son mirador chasse. 

Journal du chasseur

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑