Quelle préparation pour vos pièges ?

La pose d’un piège ne se fait pas simplement à l’instinct. Derrière cela repose toute une organisation, notamment en amont de la pose. Un piège n’est pas quelque chose de naturel, l’animal, comme le renard, pourra détecter un danger notamment avec l’odeur que celui-ci dégage. 

Pour les pièges neufs

Beaucoup de pièges sont aujourd’hui réalisés en inox, les empêchant ainsi de rouiller. Néanmoins, un piège neuf est un piège qui sent le métal, et potentiellement gras. Il est donc conseillé d’effectuer un dégraissage, pour cela, il suffit de laver vos pièges dans de l’eau chaude avec du savon à vaisselle, puis de le rincer. Après avoir effectué ce nettoyage, trempez les dans de l’eau en ébullition pendant 10 à 15 minutes. 

Piège Hingiol

Notez toutefois que les pièges Billard, ou PBR, n’ont pas besoin d’être traités si ce n’est le ressort.

Pour les pièges anciens

Tout comme pour les neufs, il faut les nettoyer avec de l’eau chaude. Donc, effectuez le même processus initial que pour les pièges neufs, faites monter de l’eau en ébullition, mais cette fois-ci, en y faisant fondre de la paraffine ou de la cire d’abeilles. Ajoutez alors doucement vos pièges dans l’eau et laissez les bouillir pendant 5 à 10 minutes. Cela va permettre qu’une fine pellicule de cire puisse s’installer sur vos pièges. Ensuite, retirez-les tout  doucement, un par un, en les égouttant puis en les laissant refroidir. Une fois sec, retirez le surplus de paraffine. 

Si possible, faites bouillir de l’eau de pluie, qui ne contient pas de produit avec des odeurs persistantes. 

Pour ce qui est des lacets et collets

Si vous achetez des collets avec leurs couleurs naturelles, et non peints, alors il faut enlever le ton brillant pour les rendre plus mates. Cela réduira ainsi leur visibilité, notamment lorsque le soleil se montre. 

De même pour les chaines, maillons rapides, émerillons. 

Équipez-vous !

Il n’y a pas que l’odeur du piège en lui-même qu’il faut enlever, mais aussi la votre. Il est donc fortement recommandé de mettre des gants lors de la manipulation de vos pièges. De plus, en cas de prise de renard, de ragondin ou de rat musqué, avoir des gants est primordial ! Ces animaux peuvent transmettre des maladies à l’homme. 

De même, cela peut paraître anodin, mais privilégiez les bottes en caoutchouc aux chaussures. Celles-ci retiennent moins les odeurs, mais sont aussi plus simples à nettoyer.

Journal du chasseur

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑