Comment se débarrasser des rats ?

Le rat, animal connu de tous et que l’on retrouve partout. Néanmoins, il peut s’avérer dangereux de les laisser proliférer dans certains espaces, notamment en ville. On peut parler de danger matériel ou aussi de danger sanitaire. De plus, ce rongeur se reproduit très vite, d’où la nécessité de se débarrasser des rats avant leur invasion.

Origine du rat brun et du rat noir

Le rat brun (Rattus norvegicus) serait natif du Sud-ESt de la Sibérie, du Nord-Est de la Chine et du Japon. Il se trouve actuellement dans le monde entier comme espèce introduite et invasive. Le rat brun est souvent confondu avec le rat noir (Rattus rattus) qui lui est plus foncé.

Le point.fr – publié le 04/11/2017

Invasion des rats 

Le rat noir est arboricole, appelé rat des champs, par conséquent il est davantage dans les espaces verts. Le plus souvent c’est le rat brun qu’on aperçoit, c’est un animal terrestre mais excellent nageur, il est appelé aussi rat d’égout et on le trouve près des habitations, principalement dans les parties basses et humides : caves, débarras, égouts…

En effet, le rat gris a une grande capacité d’adaptation et devient sédentaire dès lors où la nourriture est abondante.

Le rat est omnivore et il trouve tout ce dont il a besoin pour vivre et se reproduire près des habitations, en ville notamment où la population est dense. Le rat brun peut se reproduire toute l’année et les jeunes femelles sont fécondes dès 5 semaines de vie. En un an, chaque femelle est susceptible d’avoir jusqu’à 5 portées de 7 à 14 jeunes. Les calculs montrent que la population de rats femelles peut être multipliée par trois en 8 semaines.

Risques sanitaires

Le rat brun est très présent en ville. On estime la population de rats à 1 voire 2 par habitant. L’avantage est que cet animal est en quelque sorte l’éboueur en consommant nos déchets. Mais en trop grand nombre il peut être dangereux pour la sécurité et la santé, il convient donc de s’en débarrasser avant l’apparition de tout problème.

Mais, il ne faut pas négliger les risques de contamination d’aliments souillés par les urines. La salmonellose et la leptospirose peuvent être un danger pour l’Homme ou pour les animaux de compagnie. A l’évidence, même si le rat a toujours été chassé, il n’en est pas moins envahissant.

Ce petit animal cause parfois de grands dégâts. Nous avons vu qu’il était porteur de maladie (nous en avons les deux plus connus, mais il en existe une trentaine). Mais il peut aussi causer des dommages sur le bois et les fils électriques et détruire l’isolation.

Comment se débarrasser des rats ?

Diverses méthodes existent pour se débarrasser des rats :

  • La piege a rat, Fabriqué en France a montré son efficacité.
Cage à rat 2 entrées

Simple d’utilisation, le piege rat permet de capturer le rongeur en toute simplicité, et si par mégarde, un autre animal est piégé, il sera facile de le relâcher sans blessures. Il vous suffit juste de placer un petit appât (petit morceau de pain, croûte de fromage etc.) sur la palette de déclenchement ou dans le fond du piège à rat. Les appâts sont placés sur la palette afin que le rat se positionne à cet endroit pour déclencher le système de fermeture.

La cage a rat 2 entrées peut être placée en long d’un mur. Les rats sont connus pour longer les murs, donc il y a des fortes chances pour qu’il passe dans le piège. Si vous optez pour piege a rat 1 entrée, le mieux est de placé un appât dans le fond de la cage. Vous serez sûr d’attraper un rat dans les heures qui suivent. Voici une vidéo très simple pour vous expliquer comment tendre une cage à rat :

Ce type de piège ne tue pas, il permet de capturer le rat sans blessures. Donc si vous avez capturé un autre animal, vous pourrez le relacher sans soucis.

Les raticides et autres poisons peuvent également être utilisés pour se débarrasser des rats, surtout si l’accessibilité est compromise. En effet, les poisons sont de moins en moins recommandés. Premièrement, ils représentent une menace pour votre santé et encore plus pour celle de vos animaux de compagnie. Deuxièmement, ils peuvent être mangés par des animaux protégés et nuire à la biodiversité.

Comment éviter d’attirer les rats ?

Evidemment, certains endroits sont plus propices à voir des rats que d’autres, en voici les principaux :

  • Le compostage attire inévitablement les rats, mais c’est de nos jours une nécessité pour réduire le poids de nos poubelles. Il est donc important de penser à protéger ce compost du mieux possible et même par dessous car les rats sont capables de creuser en dessous pour y accéder. N’hésitez pas à laisser un piege a rat tendue à côté même si vous ne voyez pas de traces de rats. Il vaut mieux prévenir que guérir et limiter leur développement le plus tôt possible.
  • Les poubelles sont aussi un attrait pour les rats, bien les fermer pour éviter les problèmes sanitaires. De même pour les sacs de céréales et autres aliments. Privilégier des seaux en plastique pour stocker ces aliments, ce sera toujours plus difficile d’accès pour le rat.
  • Les lieux de stockage sont des milieux propices, bien surveiller les traces éventuelles de passages de rats, les odeurs d’urine pour éviter l’invasion.
  • Les basses-cours, poulaillers peuvent être infestés de rats qui se régalent des oeufs, attention au risque sanitaire, vérifier si des galeries sont faites dans le sol et laisser des pièges tendus en permanence.

Si vous souhaitez en savoir plus sur ce rongeur, nous vous conseillons de poursuivre votre lecture avec notre article : pourquoi piéger les rats ?

Pourquoi faut-il piéger le rat ?

Ces mammifères peuvent représenter un danger, surtout s’ils sont présents en grand nombre. En effet, ces rongeurs peuvent non seulement commettre des dégâts sur votre habitation, mais aussi transmettre des maladies à l’être humain. Il est nécessaire de les piéger le plus rapidement possible afin de limiter et d’empêcher tous… Lire la Suite →

Qu’est-ce qui attire les rats ?

Pour les rats et les souris, les habitations humaines sont l’idéal pour s’y installer. Ils y trouvent chaleur, confort et nourriture. Ces rongeurs sont omnivores et arrivent à se nourrir d’à peu près tout, ils s’adaptent à leur environnement. Si vous apercevez des rats chez vous ou dans votre jardin,… Lire la Suite →

La tularémie, aussi connue sous le nom de maladie du lièvre

La tularémie est une maladie infectieuse classée dans les zoonoses qui sont des maladies concernant la faune sauvage et transmissibles à l’Homme. Elle est principalement transmise par les rongeurs (campagnols, mulots…) et les lagomorphes (mammifères herbivores tels que le lièvre et le lapin). La bactérie responsable se nomme Francisella Tularensis…. Lire la Suite →

Journal du chasseur

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑