Comment piéger un rat musqué ?

Le rat musqué est considéré comme ESOD (espèce susceptible d’occasionner des dégâts) en France, il cause beaucoup de dégâts et le chasser est totalement légal. Il fait d’ailleurs partie de la catégorie 1 des prédateurs, ce qui signifie qu’il peut être piégé en tout lieu et toute l’année, dans toute la France métropolitaine. 

Parmi les animaux les plus nuisibles

Le rat musqué est une espèce exogène, importée par les Européens au début du XXème siècle pour exploiter sa fourrure. Il s’est rapidement retrouvé dans la nature autour des rivières, impactant sévèrement les berges ainsi que les cultures agricoles. Nettement moins imposant que le ragondin, cet animal mesure entre 25 à 35 centimètres, sans prendre en compte sa queue, et pèse entre 600 grammes et 2 kilogrammes.

Cette espèce impacte durement son écosystème, il se nourrit beaucoup de massettes, nénuphars, joncs et de toute autre plante de rivage. Mais il ne s’arrête pas là, et c’est à partir de ce moment que le rat musqué devient plus problématique encore. Il peut se nourrir de céréales, de pommes de terre, de maïs et de betteraves, ce qui impacte les productions agricoles. Il détériore également les terrains en se faisant des galeries de terriers, causant également des dégâts sur les digues et tous les aménagements hydrauliques proches des cours d’eau et des fossés. 

Piéger le rat musqué 

Il existe de nombreux pièges adaptés à la capture de cette espèce. Les cages sont accessibles à tous, il n’est pas obligatoire d’être piégeur agréé, sauf pour les pièges en x.

La cage Hénon

Nous en parlons régulièrement. Aussi appelé cage jardinet, celle-ci permet d’offrir une grande ouverture pour le rat musqué, réduisant ainsi sa méfiance. Un article a d’ailleurs été spécialement rédigé pour ce piège. 

La cage catiche

La cage catiche est un modèle déposé, fabriqué exclusivement par la société Hénon, vous ne pourrez donc pas vous la procurer ailleurs sauf chez leurs revendeurs. Cette cage permet non pas de piéger un seul rat musqué, mais plusieurs. Pour les attirer, il suffit de placer un appât dans le compartiment prévu à cet effet. Cette espèce susceptible d’occasionner des dégâts sera alors attirée, grimpera sur la cage, et tombera à l’intérieur à l’aide de la planche à bascule. 

La nasse

C’est un piège classique pour capturer ces animaux. La nasse va permettre de piéger plusieurs rats musqués, comme pour la catiche. L’animal sera attiré à l’intérieur grâce à un appât placé en son centre, dans le « tube » prévu pour cela. Pour entrer, il sera obligé de pousser la trappe, qui se refermera derrière lui, l’empêchant de sortir.

Les tunnels

C’est un piège classique pour capturer ces animaux. La nasse va permettre de piéger plusieurs rats musqués, comme pour la catiche. L’animal sera attiré à l’intérieur grâce à un appât placé en son centre, dans le « tube » prévu pour cela. Pour entrer, il sera obligé de pousser la trappe, qui se refermera derrière lui, l’empêchant de sortir.

Les pièges en X

C’est un piège classique pour capturer ces animaux. La nasse va permettre de piéger plusieurs rats musqués, comme pour la catiche. L’animal sera attiré à l’intérieur grâce à un appât placé en son centre, dans le « tube » prévu pour cela. Pour entrer, il sera obligé de pousser la trappe, qui se refermera derrière lui, l’empêchant de sortir.

Journal du chasseur

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑