L’échinoccocose alvéolaire

L’échinococcose alvéolaire est une maladie qui peut toucher potentiellement les piégeurs, les chasseurs et les randonneurs. Même si elle reste une maladie assez rare, le nombre de cas tend à augmenter ces dernières années. 

Qu’est-ce que l’échinococcose alvéolaire ?

C’est une maladie parasitaire qui est causée par le développement dans le foie de la larve d’un ténia (ver plat), qui se nomme Echinococcus multilocularis. Ce ver se développe dans les intestins des rongeurs, des renards, des chiens ou encore des chats. D’ailleurs, les renards sont souvent contaminés par les rongeurs. Il est sans danger pour ces animaux, mais elle peut se montrer dangereuse si celui-ci devait contaminer l’Homme.

Les œufs du ténia se logent principalement dans les excréments de renards ainsi que dans leurs poils. 

Le ver se transmet ensuite à l’Homme et se développe dans la zone du foie, mais peut aussi s’étendre à d’autres organes voisins. 

Comment attrape-t-on cette maladie ?

l’Homme se fait contaminer par l’ingestion d’œufs d’Echinococcus multilocularis lors de contacts directs avec l’animal infecté, ou indirects par le biais de ses excréments ayant souillé la végétation environnante.

Les symptômes

Il faut savoir que la maladie peut se manifester entre 5 et 15 ans après la contamination ! La période d’incubation est très longue, et c’est la raison pour laquelle l’échinococcose alvéolaire est difficile à diagnostiquer. Il n’existe pas de symptômes typiques permettant la détection de l’infection, mais on observe généralement chez certains malades :

  • Des douleurs abdominales (du côté droit de l’abdomen)
  • Une perte de poids
  • Un ictère ( jaunisse)
  • Une altération de l’état général
  • Une augmentation du volume du foie
  • Des signes caractéristiques d’insuffisance hépatique

L’échinococcose alvéolaire peut donc facilement se confondre avec une maladie du foie, car les symptômes y sont très ressemblants. Si la maladie n’est pas traitée à temps, celle-ci peut être fatale pour la personne infectée. Selon le fondateur de l’ASDPCEA (Association de défense des personnes contaminées par l’échinococcose alvéolaire), mettre en garde les problèmes de foie si la personne n’abuse pas d’alcool, cela peut être signe que vous êtes porteur de cette maladie. 

L’échographie est la technique employée pour repérer si vous en êtes porteur. Le traitement se fait par des séances de chimiothérapie prolongée et ou d’intervention chirurgicale lourde. 

Les gestes pour vous protéger

La prévention se fait par des gestes simples :

  • Lavez-vous les mains après chaque sortie ;
  • Rincez abondamment les fruits et légumes cueillis et ne les mangez pas directement dans la nature ;
  • Faire cuire le maximum les végétaux (une cuisson supérieures à 60° détruit le parasite, la congélation ne le détruit pas) ;
  • Vermifugez votre chien ou votre chat ;
  • Ne pas mettre ses mains à la bouche durant vos sorties ;
  • Toujours manipuler le renard avec des gants.

Journal du chasseur

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑