Piéger le renard, la technique du tas de fumier

C’est l’une des techniques les plus efficaces pour le piégeage du renard. Ce mode de piégeage est relativement simple à mettre en place. Pour cela, il vous faut bien sûr du fumier, des pièges Billard et un appât. 

Choisissez le lieu et vos éléments

Le lieu

Ne mettez pas en place votre tas de fumier au hasard, observez les animaux ou leurs empreintes. Le mieux étant de le placer à un endroit facile d’accès, en pâture ou en plaine par exemple. 

Le fumier

Il existe différents types de fumier, il peut être de cheval, de mouton, de porc… Mais pour piéger le renard, l’idéal est le fumier de bovin, car il est considéré comme le meilleur. En effet, le fumier ne doit pas être trop liquide, ni trop sec et surtout frais. 

Si au bout de quelques jours le fumier n’a pas attiré de renards, n’hésitez pas à le remanier pour mieux attirer l’animal. 

Le piège Billard

Les pièges Billard demandent une technique de piégeage. Retrouvez ici la façon dont on arme ce piège. (Source : Fédération des chasseurs 77)

Mise en place du procédé

Votre tas de fumier

Vous devez dans un premier temps concevoir votre tas de fumier avec son couloir central. Les deux « murs » devront être de même taille. La longueur totale d’un mur ne devra pas être inférieure à 2 mètres, et ne devra pas excéder 2 mètres 50. Il faudra également laisser un petit espace à l’extrémité de chaque tas, afin d’y insérer les pièges. 

Placement de vos pièges

Pour plus de facilité, vous pouvez préparer le sol en effectuant une petite tranchée de 3 à 4 cm pour chacun des pièges, l’important est qu’ils soient parfaitement à plat et qu’ils soient bien camouflés. Par ailleurs, la terre dégagée devra être jetée loin de votre tas. 

S’il est aussi important de prendre un soin tout particulier à camoufler ses pièges, c’est parce que le renard est un animal rusé, qui saura détecter un relief au sol ou une pièce métallique, ce qui le rendra méfiant à l’égard de votre tas de fumier. 

Avec cette technique, vous aurez besoin de 2 pièges Billard, qui seront placés aux 2 entrées du couloir, à environ 40cm de l’intérieur. 

Chaque piège devra être relié à une chaîne, qui elle-même sera reliée à un piquet planté profondément dans le sol (à ras), afin que l’animal ne puisse s’enfuir avec le lacet, la chaîne et le piquet. Pensez également à les camoufler. 

Il est conseillé de prendre un soin particulier à vérifier le placement correct du lacet. 

L’appât

Il vous faudra un appât pour attirer le renard au centre du tas de fumier, dans un trou qui aura préalablement été creusé pour le cacher. Cette manœuvre permettra de rendre l’appât moins visible, ce qui obligera le renard à le chercher, lui faisant passer un peu plus de temps dans votre couloir, et maximisant ainsi les chances qu’il déclenche un piège

En ce qui concerne la nature de l’appât, la viande sera votre plus grand allié, comme les déchets d’animaux, de boucherie, de volaille… Par ailleurs, vous pouvez diviser les morceaux de viande afin d’éviter au renard qu’il ne s’en empare trop facilement. 

Le camouflage 

Comme nous l’avons vu, il est important de camoufler ses pièges et ses accessoires, mais pour cela, il faut choisir une matière adaptée. En effet, celle-ci doit pouvoir résister au vent, ne pas se tasser sous la pluie et ne pas gêner le déclenchement des pièges. Pour cela, vous pouvez utiliser du compost de fumier (fumier déshydraté et broyé) ou de la tourbe. Vous dispersez votre matière à la main sans la compacter en faisant attention de ne pas dépasser 2 cm d’épaisseur. Une trop grande épaisseur pourrait gêner ou ralentir la course du bras lors du déclenchement du piège. 

Et rappelez-vous, le sol ne doit pas comporter de relief et rien ne doit briller ! De même, vérifiez bien qu’ aucun obstacle (pierre, terre…) ne vienne entraver le fonctionnement de la palette, ce qui empêcherait son déclenchement. 

Pour résumer :

  • Concevoir son tas de fumier
  • Préparer son sol
  • Fixer ses pièges à un piquet avec une chaîne munie d’un émerillon
  • Armer les pièges en y mettant la goupille de sécurité
  • Couvrir leur levier
  • Recouvrir leur palette
  • Installer l’appât puis le recouvrir
  • Enlever les goupilles de sécurité
  • Éviter de détendre le lacet à vide, ce qui l’empêchera de coulisser correctement
  • Après chaque utilisation, changer le lacet

Une alternative : Le fer à cheval

C’est une autre technique reposant sur les mêmes éléments, à la différence qu’il n’y a qu’un seul mur, disposé en forme de fer à cheval. Il faudra également deux pièges Billard :l’un sera disposé à l’entrée, et l’autre derrière le mur. De même, l’appât sera placé à l’intérieur du fer à cheval. 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑